Description "officielle" d'une leçon.

Publié le par thierry aprile


Descriptif d’une leçon en cinq moments

(extrait des documents d’accompagnement du cycle III-2002).

Ce descriptif correspond sur le fond à une démarche « constructiviste » qui veut faire construire à l’élève son savoir, au lieu de lui dispenser des connaissances. Elle distingue 5 étapes : collecte de données, mise en relation de ces données, élaboration de questions ou d’hypothèses, tentatives d’explications partielles, synthèse permettant de généraliser les explications et d’envisager les conséquences de la situation étudiée. Cependant, il y a loin dans les faits entre ces conceptions didactiques ambitieuses et la réalité des cours.

1/ Le maître demande d’abord aux élèves de dire les connaissances ou représentations qu’ils ont du sujet

NB commentaire : le document d’application met l’accent sur ce que l’on appelle l’ « évaluation diagnostique », qui correspond à la nécessité pour le professeur de connaître au préalable les « représentations » des élèves sur cette question, pour les corriger, les compléter, les valider.

2/ Puis il reprend ou corrige ce qui a été dit, établit le lien avec la leçon précédente, présente les idées fortes, sans hésiter parfois à « raconter » tel épisode ou à mettre en valeur par le récit l’action de tel ou tel personnage emblématique ; c’est l’occasion d’une première mise en place du vocabulaire qui sera retenu.

NB Commentaire : il s’agit là de mettre en place une ou plusieurs « situations d’apprentissage » nécessaires pour que les élèves s’approprient les savoirs et les savoir-faire souhaités. Cette mise en place nécessite de susciter l’intérêt des élèves, notamment en faisant le lien avec la leçon précédente (par exemple en interrogeant un ou plusieurs élèves), en n’hésitant pas à recourir au récit, et à la définition précise des notions que l’on va employer dans le cours.

3/ Ensuite, deux ou trois documents simples sont distribués aux élèves qui, en groupes, prennent l’habitude d’en dire la nature, la date, l’auteur.

NB Commentaire : il s’agit d’insister sur le recours obligatoire aux documents de toute nature, et d’habituer les élèves à l’opération de base de l’analyse historique, qui est la contextualisation impérative des documents pour en faire l’analyse

4/ Ils cherchent ensuite à en tirer la signification.

NB Commentaire : c’est là le véritable objectif des situations d’apprentissage mises en place par le professeur, la capacité des élèves à se poser des questions à partir d’un document et ce faisant d’en retirer des informations.

5/ Une fois le travail fait, le maître interroge les élèves et rectifie les erreurs, dégage l’important de l’accessoire et les aide à mettre en forme la trace écrite qui doit être conservée et retenue.

NB Commentaire : cette phase de synthèse est la clé du cours.

Publié dans Méthodes

Commenter cet article