éléments de didactique de la géographie

Publié le par thierry aprile


Objet du programme de géographie : Décrire et comprendre...

1/ ... des espaces géographiques différents :

Sont mentionnés explicitement dans les programmmes :

a- ville, village, quartier, zones denses et vides de population
b- département régions, France, Union  Européenne, territoire national, monde
c- (espaces de) circulation des hommes et des biens, aéroport, réseau autoroutier, de TGV
d- (espaces des) principales activités économiques, zone industrialo-portuaire, centre tertiaire, espace agricole, zone de tourisme, espaces riches et pauvres
e- océans/continents, relief, climat

soit, des espaces de nature différente :
  • des points : des lieux (idée de polarisation)
  • des surfaces : des contrées, des Etats, des champs, des espaces spécifiques (amas/vides, mégalopoles, lieux à risques – où vivre coûte cher -, espaces touristiques, espaces industriels et d’activité, villes), des « milieux naturels » ? (idée de différenciation)
  • des lignes : des réseaux (idée d'intégration)
  • des échelles différentes : du quartier au monde

2/ approchés par des outils différents

paysages
cartes
planisphères
photos, images satellitaires
(éventuellement)
représentations (textes, dessins, affiches de pub, témoignages vidéo, images des élèves
carte de répartition distribution


NB un des bons critères pour vérifier si l'on fait bien de la géographie est de s'assurer que l'on peut avoir recours à l'un ou l'autre de ces outils à l'appui de son raisonnement. L'enjeu majeur de la géographie est bien de spatialiser les phénomènes.

3/ des principes d’explication de l’organisation spatiale

des notions et des concepts : VOCABULAIRE SPECIFIQUE
une liste (cf programme géographie Première)
une mise en réseau des notions

des processus
localisation, distance, distribution-répartition centre/périphérie
variation d’échelle qui permet soit de compléter l’explication, soit de montrer les contradictions
différenciation- régionalisation
dynamiques spatiales (changements/permanences) dans le temps
paysage
valeurs et représentations

interactions et interrelations : SYSTEME
une double logique horizontale/verticale
la notion de système : le géosystème, le système sahélien, système du ski alpin, schéma arctique, modélisation arctique.

actions majeures d’une société dans l’espace : AMENAGEMENT
  • s’approprier, découper (maillage)
  • exploiter (lieux de travail)
  • habiter (habitat)
  • communiquer et échanger (réseau, treillage)
  • gérer (maillage, échelles de décision)

dynamique du rôle des acteurs : ACTEURS SPATIAUX
acteurs spatiaux 1, acteurs spatiaux 2
(attention, dans ces schémas, l'auteur ne mentionne pas d'acteurs supra-nationaux comme l'Union européenne ou les institutions liées au système des Nations Unies, voire les ONG)

4/ démarches et situations d’apprentissage

des questionnements
raisonnement inductif
raisonnement hypothético déductif
toujours va et vient entre particulier et général, démarche de modélisation

Situations d’apprentissage « transversales » :
- analyser des documents par un questionnement
- interrogation des représentations des élèves (soit à l’aveugle, soit à partir de documents accroche) et construction d’un raisonnement à partir d’elles
- donner un sens aux activités, y compris ludique. ex : Pour « justifier » la construction d’un plan, proposer un itinéraire : comment aller de l’école à la piscine au plus court, au plus agréable, au moins dangereux, au plus long…
- le débat, l’échange ou le jeu de rôle
- la démarche de recherche, individuelle ou collective

Situations d’apprentissage plus spécifiques (mais à réinvestir ailleurs)
- description et analyse des documents liée à la fabrication de documents par les élèves : la carte
- démarche d’analyse d’un paysage 1, paysage 2
- dimension graphique dans la description et l’analyse : le croquis
- démarche d’appropriation du territoire proche
- variation d’échelle

Publié dans Méthodes

Commenter cet article